You are not logged in.

Dear visitor, welcome to Romania - The Community Forum (RTC). If this is your first visit here, please read the Help. It explains in detail how this page works. To use all features of this page, you should consider registering. Please use the registration form, to register here or read more information about the registration process. If you are already registered, please login here.

dan

Dan Sambra / Administrator

  • "dan" started this thread

Posts: 1,366

Date of registration: Feb 9th 2011

  • Send private message

1

Thursday, November 20th 2014, 3:00pm

1846: Custendjeh, Kustendje, Constanta, Hommaire de Hell, Jules Laurens

1846, august: Custendjeh

Sursa: Hommaire de Hell

Quoted from "Hommaire...."

Voici l’un des points les plus
1846, august: Custendjeh


Une cinquantaine de mâsures éparpillées autour d’un ou deux moulins à vent...


Ces prodigieux travaux de défense commencent a la pointe même du cap sur lequel était établi Tomi...
[Dan: probabil portiuni din zidul vechi de aparare Tomis.. vezi mai jos.]

intéressants de notre itinéraire : Custendjeh, l'ancienne Tomi, lieu d’exil d’Ovide, assure-t-on, qui y aurait écrit ses Tristes; mais, a côté de ce grand souvenir, Custendjeh se recommande également par l'importanee de sa propre histoire, attestée par l'innombrable quantité de débris antiques, aussi riches que divers, qui font de cette localité un véritable musée en plein air.

Une cinquantaine de mâsures éparpillées autour d’un ou deux moulins à vent, voila la ville actuelle!

Le cap ne s’élève a guère plus de 25 mètres audessus du niveau de la mer, avançant sa pointe vers l’est avec deux bras étendus vers le sud et le nord.

Les paquebots autrichiens voulurent, il leur début, faire de ce point leur principale station du Danube à la mer Noire, et, certes , l’idée n’était pas mauvaise, car le port pourrait avoir une grande importance.

Mais revenons, quant a présent, à la Tomi historique, en face des documents de marbre, de granit, etc., qui méritent d'autant plus l'attention de leurs rares visiteurs, qu’ils achèvent de disparaître dans un complet abandon.

Tout prouve lïmportance qu’attachaient les Grecs, et surtout les Romains, à cette colonie située sur le passage des Barbares qui sortirent d’Asie pour menacer l'Occident. Aussi paraît-il y avoir eu là de tout temps des fortifications importantes.

Les Russes sont venus jusqu’a cinq fois achever ce que le temps et les invasions des barbares avaient laissé debout.

L’une des questions les plus importantes, comprise dans l'étude de Custendjeh, est celle dite de la Vallée (ou plutôt des lignes) de Trajan.

J’ai dû apporter tous mes soins a retrouver les traces des travaux par lesquels les Romains voulurent fermer aux hordes asiatiques tout l'isthme qui sépare le Danube de la mer, entre Tchernwoda et Custendjeh, et garantir, en un mot, le delta d'un accès qui devait décider de l'envahissement de l’Europe.

Ces prodigieux travaux de défense commencent a la pointe même du cap sur lequel était établi Tomi.

Des deux bords de la presqu'ile partent deux larges fossés,
1846, august: Tipuri dobrogene
distants d’environ 800 mètres, pour se diriger, du côté de l’ouest, sur le Danube.

Celui du sud était défendu par une épaisse muraille dont les matériaux, taillés dans le calcaire, gisent dispersés et formidables, ayant encore de 1 mètre à 50 centimètres de côté. ll serait difficile de déterminer l'épaisseur de cette muraille, les fondations étant tellement recouvertes de végétation, qu’elles se dérobent partout a la vue; mais le fossé qu'elles défendaient pouvait bien avoir de 6 a 8 mètres de profondeur.

La ligne partant du côté nord est moins importante, consistant simplement en un double fossé, séparé par une levée de vingt-sept pas de largeur.

Ca et la apparaissent des fragments antiques, la plupart ornementés, prouvant que l'art contribuait à la beauté de ces constructions militaires.

A quelque distance de Custendjeh, les deux lignes de fossés, qui tendaient a se rapprocher, s’écartent, en en laissant une troisième se détacher de celle du midi, pour courir dans la direction du sud-ouest.

De vingt en vingt minutes, se remarquent les traces de camps retranchés, et l'imagination se reporte vivement a l'époque des grands événements qui signalèrent la chute de l’Empire romain.

Ici diverses armées ont séjourné, ensanglantant le sol dans de terribles luttes , car tout a été vainement employé pour arrêter la marche des barbares poussés par le flot des destinées humaines.

Mais de quelle puissance matérielle au moins disposait encore Rome, débordée de tous côtés! A Bourlak, ami-chemin du Danube, où commencent des étangs et des marais dont les eaux croupissantes se perdent dans les roseaux, les diverses lignes de défense se réunissent pour n’en former qu’une seule, tandis que, sur les collines, remontent les traces circulaires des camps retranchés.

FB: Sambra's page #1 FB: Sambra's odds & ends Mail: dan[at]sambra[dot]org

dan

Dan Sambra / Administrator

  • "dan" started this thread

Posts: 1,366

Date of registration: Feb 9th 2011

  • Send private message

2

Thursday, December 4th 2014, 8:56pm

1846, august: Hommaire de Hell, Custendjeh, Inscriptions greques et latines, Géologie

Sursa: Tome quatrième:
Voyage en Turquie et en Perse / par Xavier Hommaire de Hell. Cet ouvr. est accompagné de cartes, d'inscriptions, etc., et d'un album de 100 planches dessinées d'après nature par Jules Laurens
Teil: 4.
Verfasser: Hommaire de Hell, Xavier
Erschienen: Paris : Bertrand, 1860
Umfang: 410 S. : 24 Taf.

Inhalt 4.:
- Géologie des bords européens du Bosphore et de la Mer Noir, depuis Thérapia jusqu'a Varna et jusqu'au Danube
- Observations astronomiques, voyage de Constantinople au Danube
- Inscriptions greques et latines, requeillies par M. Hommaire de Hell et expliquées par M. Philippe Le Bas (de l'Institute)


Inscriptions greques et latines - Custendjeh (Constanta) /// Géologie - Baltchik (Balcic), Kalagriah (Caliacra), Custendjeh (Constanta), Matchin (Macin)



Detalii, text #1


- este vorba de o inscriptie datata AD 122 sau 123.
- gravata pe piedestalul unei statui a lui Hadrien.


Detalii, text #2


- este o inscriptie cunoscuta deja (1860 - cind a aparut acest volum al lui HH)
- inscriptie care a fost documentata in 1852, etc.


Detalii, text #3


- inscriptie gasita la "Custendjeh, sur le versant de la colline du môle oriental" // pe colina de linga cheiul de est

FB: Sambra's page #1 FB: Sambra's odds & ends Mail: dan[at]sambra[dot]org

dan

Dan Sambra / Administrator

  • "dan" started this thread

Posts: 1,366

Date of registration: Feb 9th 2011

  • Send private message

3

Friday, December 5th 2014, 3:48pm

1915: Zidul cetatii Tomi, Vasile Pirvan (prima etapa); descoperiri arheologice etapa II: 1958-1962

Zidul cetatii Tomi

Sursa #1: Zidul cetatii Tomi
Autor: Pârvan, Vasile; 1882-1927
Editura: Bucuresti [u.a.] : Socec [u.a.], 1915
Continut: 36 pag., 6 planse., imagini, harti
Aparut in: Analele Academiei Române, Ser. 2, tom. 37

Sursa #2: Zidul de aparare al Tomisului de epoca tirzie
Autor: Adrian Radulescu
Aparut in: Pontica 28-29, 1995-1996

Sursa #1: Plansa III /// Plansa I



Sursa #2: Poarta de SV

FB: Sambra's page #1 FB: Sambra's odds & ends Mail: dan[at]sambra[dot]org